Video de votre mandataire auto


Essai Fiat 500C 0.9 TwinAir 85ch Dualogic Rock
Lancée en 2007, la Fiat 500 a vu arriver sa version découvrable en 2009. Encore plus sexy, la 500C propose les mêmes motorisations que la berline, dont le fameux TwinAir bicylindre essence qui rappelle le moteur des 500 originales. Nous l’essayons ici avec la boîte robotisée appelée Dualogic et finition haut de gamme Rock. Ce parme métallisé achève de lui donner une allure de friandise à croquer. A l’avant, le conducteur a la possibilité de régler son siège en hauteur, mais uniquement sur la partie postérieure de l’assise. Particulier. Pour le reste, on retrouve la planche de bord de la berline, aussi joviale qu’à l’extérieur, qui reprend par endroit la couleur carrosserie. Notre finition haut de gamme inclut de série une climatisation automatique et une sellerie cuir. Le bicylindre de Fiat a une sonorité particulière assez présente et vibre pas mal. Malgré les inconvénients pour le confort, il s’accorde bien avec la 500, même en cabriolet. La boîte Dualogic est à embrayage piloté, comme celle d’une Smart. On y retrouve donc la lenteur, mais une certaine douceur est préservée. En revanche, elle est exaspérante en manœuvre et s’accorde mal avec le Stop&Start. Les places arrière, sur une Fiat 500, ne sont pas très généreuses. Sur la version cabriolet, elles ne le sont pas plus. Si ce n’est que les passagers arrière n’auront pas de problème de garde au toit si vous roulez décapoté. Le décapotage peut s’effectuer en roulant jusqu’à 60 km/h. La capote propose 4 positions, de fermée en passant par un équivalent de toit ouvrant, jusqu’à entièrement baissée. Lorsque la capote est entièrement baissée, la visibilité arrière est nulle, ce qui a poussé Fiat à offrir le radar de recul. D’autre part il est impossible d’ouvrir le coffre. Il faut d’abord actionner la poignée, attendre que la capote remonte, puis vous pouvez ouvrir la petite malle étroite. Le volume atteint 180 dm3, soit presque autant que la berline. La banquette peut se rabattre en 50/50. La 500 est la voiture à laquelle le TwinAir convient le mieux. Cette version Dualogic gâche le plaisir par sa lenteur et quelques hésitations. Mais elle a une vertu : elle permet de consommer moins que la boîte mécanique, et d’arriver dans la tranche des 550 € de bonus. Petite consolation, puisque notre modèle haut de gamme coûte 21 000 €. Hors de prix pour cette petite citadine, si sexy soit-elle.

 
Recherches associées :
fiat, 85ch , 2013 , citadines , cabriolets , twinair , essai fiat 500c , essence , dualogic