Video de votre mandataire auto


Essai Peugeot 108 1.0i 12V VTi 72ch Collection TOP!
La 108 est la petite citadine de Peugeot, et aussi l'entrée de gamme de la marque. C'est la sœur jumelle techniquement des Citroën C1 et Toyota Aygo, un triptyque qui entre en concurrence directe avec les VW Up, Skoda Citigo et Seat Mii, mais aussi les Hyundai i10, la Kia Picanto, la Suzuki Celerio, etc. Cette 108 a plusieurs particularité : c'est la plus petite (avec les C1 et Aygo) puisqu'elle est à moins de 3,50 m de long, donc si vous choisissez une petite citadine pour une question d'encombrement, c'est celle-là qu'il faut prendre. Ensuite, les 108/C1 et Aygo sont disponibles en 3 ou 5 portes, ce qui n'est pas le cas de toutes les concurrentes. Cette 108 a été lancée en 2014 avec au départ deux motorisation de 68 et 82 ch au choix, et aujourd'hui il n'y en a plus qu'une qui annonce 72 ch tirés d'un 1 litre 3 cylindres atmosphérique essence (pas de diesel). Au départ, il y avait aussi le choix d'une boîte de vitesses robotisée : ce choix n'existe plus, et la boîte de vitesses manuelle à 5 rapports est obligatoire. Notre modèle d'essai est en finition Top Collection, le Top indiquant ce toit ouvrant en toile bien agréable, surtout quand il fait beau...

A l'intérieur, notre modèle d'essai aux sièges colorés et quelques touches de couleurs à travers l'habitacle tente d'égayer l'ambiance, et c'est en série sur cette finition Collection. Pas de plastique moussé ici, mais aucune concurrente n'y a droit. L'équipement comprend l'écran central de 7 pouces avec Android Auto et Apple Car Play de série, de même que le compte-tours, mais le freinage automatique d'urgence ou l'alerte de franchissement de ligne sont en option, de même que la climatisation automatique, seulement manuelle en série. A l'arrière, la 108 paye son faible encombrement par une habitabilité très faible, même dans la catégorie, en tout cas pour l'espace aux jambes. A noter également les vitres qui ne s'ouvrent pas mais s'entre-ouvrent seulement via des compas... Le coffre, sans couvre-bagage, est en revanche dans la moyenne de la catégorie, inférieure en volume à celui d'une Up mais supérieur à celui d'une Twingo.

Cette 108 avec son 3 cylindres essence atmosphérique de 72 ch est évidemment faite pour la ville où il suffit largement et heureusement. Malgré tout, comme le moteur est assez creux et qu'en plus même les premiers rapports sont allongés, n'hésitez pas à faire monter le moteur dans les tours avant d'élancer la voiture, notamment si vous êtes en pente. Pour la ville, on apprécie le fait que la voiture soit petite pour se garer facilement, d'autant que la direction bien assistée facilité les manœuvres, mais on n'est quand même pas au niveau du rayon de braquage record d'une Twingo ou d'une Smart Forfour, qui tournent beaucoup plus court. Ça se complique sur route avec une voiture qui, même si elle est légère avec moins de 900 kg (c'est une des plus légères de la catégorie), est aussi l'une des plus lentes en reprises : on est à plus de 30 secondes pour passer de 80 à 120 km/h sur le 5ème rapport : c'est très long. Pour relancer, il faut donc rétrograder, en 4ème voire en 3ème puisque cette dernière est elle aussi très longue, si bien que sur route vous pourrez tout à fait dépasser en restant en 3ème. Donc il faut manier la boîte, même si la commande de boîte est accrocheuse. Vous l'avez compris, cette 108 n'est pas la reine de la route, mais on apprécie quand même le confort correct et à ce sujet, une petite remarque que le toit en toile, qui génère beaucoup de bruit quand on est dans un tunnel, un peu comme un cabriolet...

La légèreté, le petit moteur et la boîte très longue ont au moins une vertu : ils permettent à cette 108 d'être la plus sobre de la catégorie, à égalité bien-sûr avec les Aygo et C1 qui utilisent le même moteur. A noter que la Toyota existe encore en boîte robotisée, contrairement aux françaises. Côté tarif, la 108 démarre à 11500 € et monte à presque 18000 € en version Roland-Garros Top, les seules différences venant de l'équipement puisque la motorisation est unique. Notre modèle d'essai s'affiche quant à lui à 16500 € hors option, dont 1100 € pour le toit ouvrant en toile. Un peu cher pour une voiture de cette taille : une Sandero est bien plus spacieuse, plus agréable en motorisation et moins chère, mais en contrepartie plus gloutonne.


 
Recherches associées :
peugeot, citadine , essai peugeot 108