Partenaire exclusif

Nos 33 Marques

Recherche par marque

Essai Chevrolet Orlando 2.0 VCDI 163ch

Toutes les Vidéos auto - Top Videos - Citadines - Compactes - Coupés - Cabriolets - Berlines - Monospaces - 4x4 - Racing

L'Orlando, c'est 7 places, 163 chevaux, et cinq mille euros de moins qu'un scénic 5 places de 95 chevaux. Voilà qui fait réfléchir ! Surtout que contrairement aux anciennes Daewoo, la Chevrolet ne sacrifie ni le confort intérieur, ni le confort de conduite. Ce premier crossover de la gamme est fort en gueule, et s'attaque aux monospaces compacts à sept places. Le design tout en muscle de la Chevrolet renvoie aux 4/4 américains. L'Orlando a beau être fabriqué en Corée du Sud, on retrouve malgré tout quelques héritages des belles américaines. Taillée à la serpe, elle mesure 4,65 mètres de long, et 1,63 mètres de hauteur, ce qui en fait une voiture haut perchée, à la frontière entre break, monospace et SUV. L'espace intérieur, est très classique mais accueillant. Chevrolet a décidé d'oublier les plastiques moussés, au profit d'une texture assez mate et d'un assemblage parfait. L'habilité est très satisfaisante à l'avant, suffisante à l'arrière, et les passagers de la troisième rangée ne sont pour une fois pas en reste. Ils peuvent déplier leurs genoux sans se retrouver bloqués par les sièges devant, même si voyager sur cette rangée lors d'un long trajet ne sera pas une partie de plaisir. Point faible de l'Orlando : le coffre, il se limite à 454 litres sous cache-bagages, soit 250 l de moins qu'un Volkswagen Touran 30 cm plus court. Le Chevrolet est lourd, mais cela ne se ressent pas vraiment au volant. Silencieux, le moteur compose avec des étagements assez longs, et le couple qui trouve sa pleine puissance seulement à partir de 1700 tours. Mais lancé, l'Orlando fait oublier son poids. Moins moelleux qu'un Renault Grand Scenic, moins tranchant qu'un Peugeot 5008, il ne démérite cependant sur aucun des deux tableaux. Quand au freinage, il est vif et rassurant. L'Orlando fait honneur à la réputation de Chevrolet : un très bon rapport prix / équipement. En apparence moins polyvalent qu'un scénic, il ne démérite pourtant pas, et peut transporter sept personnes confortablement. L'Orlando sera disponible à 15.990 euros pour la version essence et à 23.500 euros pour le sommet de gamme Diesel.

Recherches associées : chevrolet, chevrolet orlando , compacte , crossover , essai chevrolet orlando , monospace , test chevrolet orlando , vidéo auto , vidéo chevrolet orlando